Accueil
profile

Orange (Maroc)

Arôme d’agrumes, acide, piquant, amer et sucré.

Intensément aromatique, l’orange amère est une icône de l’industrie de la parfumerie. Avec ses notes d’agrumes délicieusement sucrées et piquantes, l’orange amère est exceptionnellement polyvalente : elle apporte une fraîcheur inégalée aux parfums floraux, et s’invite régulièrement dans les eaux de Cologne et les parfums chyprés. Le bigaradier déploie un éventail de possibilités sensuelles : les extraits de néroli/fleur d’oranger et de petit-grain proviennent d’un seul et même arbre, mais ajoutent une douce fraîcheur à un nombre infini d’accords.

Fiche technique
Type
Matière première naturelle
Méthode d'extraction
Expression à froid
Pièces usagées
Écorce de fruit

Production

Bien que le bigaradier soit originaire de Chine, ses principaux producteurs sont aujourd’hui la Sicile, les Caraïbes et le Brésil. Contrairement à bien d’autres agrumes, l’orange amère n’est pas comestible. Ses essences sucrées sont plutôt appréciées dans la parfumerie et utilisées comme arômes par l’industrie alimentaire. On trouve l’orange amère dans les liqueurs amères, les confitures, les marmelades et les thés.

L'histoire

L’orange amère a d’abord été importée de Chine en Inde, en Syrie et en Égypte. Elle a ensuite fait l’objet d’un véritable pèlerinage : les Croisés ont été les premiers à l’introduire dans le sud de la France. L’un des orangers les plus célèbres est celui qui a été planté dans le jardin du couvent de Sainte-Sabine à Rome ; ses fruits étaient offerts au pape chaque année. La légende dit que l’arbre original existe toujours.

Ingrédients les plus combinés

Parfum emblématique
Hermès

EAU D'ORANGE VERTE

La première Cologne d'Hermès allie la fraîcheur vive et verte de l'orange bigarrade à un fond boisé chypré.

voir plus
Parfums contenant cet ingrédient
voir plus